A la conquête de Kfardebian

Pour un projet pluridisciplinaire, dont l’objectif final est de concevoir un guide de la région de Kfardebian, les élèves de 2nde y ont passé deux jours bien chargés, les 27 et 28 novembre.

Le premier jour, arrivés dans la région, ils ont été divisés en quatre groupes, avec quatre missions différentes. Le premier groupe, sportif, a fait une randonnée sur la section 13 du LMT (Lebanon Mountain Trail), de 10h à 16h. Pendant leur périple, les marcheurs ont découvert les richesses des montagnes libanaises, sont passés à côté de sites archéologiques divers, ont observé les roches et la biodiversité du territoire historique. Le deuxième groupe était chargé d’enquêter sur les traditions culinaires et les fêtes célébrés à Kfardebian. Les élèves ont donc discuté avec les villageois, qui étaient plus que ravis de partager avec eux un morceau de leur quotidien. Le troisième groupe a étudié le secteur privé, dans son aspect économique et social, en visitant restaurants, banques, écoles privées… Finalement, le quatrième groupe s’est concentré sur le secteur public, en visitant dispensaires, écoles publiques, pompiers, municipalité… Il a également questionné les habitants qui lui ont parlé de ce que l’état leur offre au quotidien.

Le soir, les élèves se sont retrouvés à l’auberge Beity, où ils allaient passer la nuit. Le premier groupe a créé une carte du sentier parcouru, le deuxième a cuisiné des plats de la région pour le dîner, avec des ingrédients achetés plus tôt dans la journée, et tous ont fait une présentation de leur journée, ce qu’ils ont fait et ce qu’ils ont découvert.

Le lendemain matin, des membres de l’association Jouzour Loubnan ont rencontré les jeunes enquêteurs en herbe pour les sensibiliser à l’importance de la plantation au Liban. Ils se sont attardés sur le genévrier, un arbre particulier, qui demande une attention particulière, car sa survie est menacée. Par la suite, à cause des intempéries qui les ont obligés à changer de destination, ils sont allés sur le Terrain Ahlam, du côté de Fakra, pour planter des cèdres, avant de faire une randonnée sur une partie de la section 14 du LMT. Après l’effort physique, ils ont fait un pique-nique en pleine nature, et ont dégusté un repas traditionnel préparé par la coopération des femmes de Kfardebian, avant de prendre le chemin du retour, repus et satisfaits du travail accompli. 

This slideshow requires JavaScript.