Voyage à Kuala Lumpur

Le voyage tant attendu par les élèves des classes de seconde et de première a bien eu lieu. Après un trajet quelque peu épuisant, de Beyrouth à Doha puis de Doha à kwala Lumpur, les élèves posent enfin les pieds, surexcités, sur cette terre étrangère.
Il serait impossible de résumer ce séjour. Les impressions sont plus abondantes que les activités. C’est simple ; les programmes se succédaient à un rythme tel qu’il était arrivé au groupe de quitter l’hôtel à 9h 30 et de n’y retourner qu’à 2 heures du matin.
La capitale a été visitée dans ce qu’elle a de plus traditionnel : le palais du roi, le quartier chinois, les temples bouddhistes,  et ce qu’elle a de plus moderne : les tours Petronas et les malls, l’aquaparc où les activités les plus extrêmes ont été pratiquées.
C’était un véritable plaisir de déambuler sur des trottoirs que ne souillait pas un détritus. Les Malaisiens, peuple souriant, pacifique et extrêmement courtois regardaient passer ce groupe de jeunes qui chantaient à tue tête. Dîners traditionnels, danses folkloriques, visites de zoo, rien n’a été occulté. Une randonnée en pleine jungle avec traversée d’une rivière et baignade sous une cascade ont été l’occasion de se plonger dans l’effort physique intense et de redécouvrir le plaisir d’une nature préservée. Une découverte renouvelée à travers une excursion dans un village reculé où les élèves ont appris l’art de planter le riz et ont déguste le jus de canne frais extrait devant eux.
Les artisanats locaux ont aussi été pratiqués : batik, travail sur le métal, fabrication de cerfs volants, origamis.
Un séjour si dense et si varié qu’il nous serait impossible de le restituer dans son intégralité.